Ce dimanche 4 novembre, petite ballade en kayak en Flandres belge avec Christine et jean-Phillipe. Nous prenons la route de bon matin en direction de Wachtebeke, un peu arès la grosse ville deGand.

Après reconnaissance à vélo du parcours par Christine (la belge du groupe), on décide de partir sur un trajet de 20 km qui nous impose de laisser une des voiture à l’arrivée (à 3km seulement du point de départ par la route).

Nous mettons à l’eau sur un petit ponton de bois aux alentour d’Eksaard (voir carte en fin d’article). Cap l’ouest pour démarrer sur la partie la plus sauvage du parcours sur le/la Zuidlede jusqu’à la connection avec le/la Moervaart au niveau de Mendonk.

La ballade est paisible, sous un soleil inespéré, une température correcte pour la saison (12°) qui nous permet de pagayer sans veste imperméable. Nous progressons tranquillement au milieu des canards, poules d’eau, oies. Ambiance calme, personne sur l’eau, rares promeneurs sur les chemins de halages. L’itinéraire est jalonné de quelques pontons d’embarquement.

Passé midi, et après 8.5 km de progression sans forcer, la pause apéro/pique-nique s’impose… Débarquement sur une berge pas trop haute. On sort le nécessaire pour ce casse-croute ensoleillé.

Nous découvrirons en repartant que quelques centaines de mètres plus loin nous attendait un ponton avec une table de pique nique. A retenir pour les prochaines balades.

Le parcours devient un peu plus sinueux mais toujours aussi sauvage. Nous avons eu la chance de voir un Martin-pêcheur, superbe petit oiseau bleu dont la présence témoigne de la qualité des eaux et de la présence de poissons. Force est de constater que sur la Zuidlede, nous n’avons  pas vu le moindre déchet sur l’eau !

L’après midi après un total d’environ 10km, on arrive à l’embranchement sur la Moervaart. Cette partie est beaucoup moins sauvage et ouverte à la navigation motorisée. Nous en verrons aucune embarcation en route ce jour malgré la météo mais les berges sont jalonnées de « vedettes holandaises » (de l’épave à la vedette de luxe ultra moderne) ainsi que de péniches habitables.

 

Nous nous offrirons une petite pause au Kano & Kajak Center placé juste au bord de l’eau avec son ponton d’accès. Une petite boutique de matériel qui a un peu de tout à des prix corrects. Accueil très sympathique et ouvert le dimanche !

Nous terminons les quelques kilomètres restant en passant sous l’ancien pont levant à rouleau à l’entrée de Moerbeke et débarqueront un peut plus loin juste après le pont routier à côté duquel st stationnée la voiture.

Une balade calme, facile, menée à un rythme tranquille (en gros 5.5km/h sur les période de pagayage). C’est pour ma première sortie avec ma nouvelle pagaie, une pagaie traditionnelle en fibre de carbone (modèle Inuksuk de Kajaksport). Même si je ne maitrise pas toutes les subtilités et techniques de la pagaie traditionnelle, quel plaisir de naviguer sur ces eaux calmes sans faire le moindre bruit (quand le geste est bon ce type de pagaie ne fait aucun bruit à l’entée et à la sorti de l’eau).

Merci Jean-Philippe pour la photo de ma pomme avec mon nouveau jouet !

Le trajet :

Remarque : il est possible pour les plus courageux de faire une boucle complète de 32km. Une brochure en néerlandais est disponible ici

Please follow and like us: